Vous pensez que c'est la meilleure solution pour votre problème ?

11 décembre 2014

La phase de stabilisation est un piège !

La stabilisation du poids n'existe pas !

La fameuse phase de stabilisation n'est pas satisfaisante pour garder la ligne après un régime. Le nutritionniste Jean-Michel Cohen propose une phase plus efficace de consolidation. C'est ce qu'il détaille dans son dernier ouvrage, "Maigrir, le grand mensonge".


Chaque individu qui entreprend un régime essaie d'atteindre son poids idéal et le conserver à long terme, en suivant ce que l'on appelle la phase de stabilisation. 

Hélas, il n’en est rien ! Jean-Michel Cohen, dans son dernier ouvrage "Maigrir Le Grand Mensonge", affronte cette théorie répandue : selon cet expert, la stabilisation n’existe pas vraiment !

Pas de repos pour le suivi alimentaire !

La confusion est de croire qu’à l’issue d’un régime, il suffit d'appliquer strictement le programme de stabilisation pour garder cette nouvelle ligne.

Or, comme le précise Jean-Michel Cohen, le surpoids ou l'obésité est de fait beaucoup plus difficile à éliminer, car l'organisme garde en mémoire cet état.

Il est donc primordial d’être conscient qu'une fois qu'on a atteint son objectif de régime, il faut rester très vigilant, et continuer à suivre les bonnes habitudes qu'on a apprises pendant cette période.

NON à la stabilisation et OUI à la consolidation !

Ce constat n'est pas défaitiste, il est plutôt réaliste. Et l'objectif de Jean-Michel Cohen est d'éviter les désillusions des femmes qui sont heureuses d'avoir terminé leur régime, mais voient leur corps reprendre du poids juste après. 

Jean-Michel Cohen propose donc une alternative plus pédagogique et plus réaliste, dans son dernier ouvrage "Maigrir Le Grand Mensonge". Pour lui, il faut montrer aux gens qu'après le régime, on n'entre pas dans une phase de stabilisation, mais de consolidation.